Par Charles Fontaine |

Avec la nouvelle formule du repêchage et LeBron James et Stephen Curry comme capitaines, le match des étoiles de la NBA a été beaucoup plus intéressant à regarder cette année. Fini les parties de près de 200 points et les dunks faciles. Place au jeu en équipe!

Dans une rencontre des plus enlevantes, la troupe à James a eu le dessus sur celle à Curry par la marque de 148-145 au Staples Center de Los Angeles, le 18 février dernier. Pour la première fois de l’histoire, l’affrontement n’opposait pas l’Est à l’Ouest.

Le nouveau format consiste à ce que ceux ayant obtenu le plus de votes des partisans, des médias et des joueurs dans leur conférence respective soient les deux capitaines. Ils vont ensuite sélectionner l’un après l’autre les partants et les réservistes. Ainsi, des coéquipiers habituels auront la chance de se faire face. Les leaders peuvent aussi avoir une stratégie en optant pour certains basketteurs plutôt que d’autres. De plus, l’Ouest l’avait emporté six fois dans les sept dernières années. On voulait donc équilibrer les forces, cette fois-ci.

Il y a également un prix en jeux, ce qui les motive encore plus. Chaque formation choisissait une œuvre de charité se situant dans la région de Los Angeles. La NBA remettait 350 000 $ à la fondation de l’équipe gagnante et 150 000 $ à la perdante. C’est After-School All-Stars Los Angeles qui est reparti avec le gros lot tandis que Brotherhood Crusade a bénéficié de la deuxième récompense.

Ça en était trop

Dans les dernières années, le match des étoiles devenait de plus en plus ennuyeux. Oui, il y avait quelques jeux spectaculaires, mais aucune opposition de la part des deux équipes. Elles doivent éviter les blessures. Celle qui avait le ballon essayait de marquer tout de suite en lançant un tir à trois points ou en se dirigeant vers le filet. Ses adversaires la laissaient aller en croyant que les partisans voulaient voir des paniers. Évidemment que nous en désirons, mais trop c’est comme pas assez.

L'équipe Lebron a remporté un match de fou par la marque de148-145. — Archives, Getty Images Sport

L’équipe Lebron a remporté un match de fou par la marque de148-145. — Archives, Getty Images Sport

Dépendamment du style de la partie, une équipe de basketball va compter en moyenne 90 à 130 points par rencontre. Dans les deux années précédentes, celle qui a gagné en a obtenu 194! Ç’a été la goutte qui a fait déborder le vase pour les amateurs et les joueurs. Leur syndicat mené par Chris Paul a demandé au commissaire Adam Silver de modifier le format du match. Après l’affrontement de la 67e édition, on peut témoigner que ça a été une très bonne décision.

Parlons de la défense

Au basket, il n’y a pas que les dunks et les tirs du centre-ville qui émerveillent. Les contres bien exécutés vont autant faire lever la foule. Regardez les prouesses de Joel Embiid et Giannis Antetokounmpo.

Si l’on regarde les chiffres, ça s’est amélioré. Le nombre total de blocs est de 8 cette année contrairement à 2 en 2017. Les joueurs ont aussi essayé d’empêcher les adversaires de marquer, mais ils ont commis une faute de tir, ce qui n’arrivait pas avant, car ils ne voulaient pas les blesser. Par exemple, il y a eu 28 lancers francs cette année, comparé à seulement 8 l’an passé. Il y avait même des jeux planifiés et des écrans posés!

Le fait que la rencontre soit serrée à la fin a encore ajouté au spectacle. L’équipe Lebron a comblé un déficit de 15 points pour l’emporter dans la dernière minute.

Après le repêchage, plusieurs disaient que la formation à James était de beaucoup supérieure à celle de Curry. Mais, après les blessures de DeMarcus Cousins, Kevin Love, John Wall et de Kristaps Porzingis qui ont dû être remplacés, les forces sont devenues égales, ce qui explique peut-être le genre de match auquel on a eu droit.

Encore place à l’amélioration

À mon avis, il y a encore trop de tirs de loin tentés. Même quand ils sont bien défendus, certains vont lancer derrière l’arc à, ce qui baisse le pourcentage de réussites de beaucoup.

L’autre aspect que les partisans auraient aimé voir est que le repêchage soit télévisé, pour savoir dans quel rang les étoiles ont été choisies. Cela augure bien, car lors de sa conférence de presse, M. Silver a annoncé qu’il est très probable que la sélection soit diffusée, en direct, en 2019.

En plus de remporter le match, LeBron James a été élu joueur par excellence pour la 3e fois de sa carrière à sa 14e présence à cet événement. Il a amassé 29 points, 10 rebonds et 8 passes. Regardez les dernières secondes et sa réaction quand l’équipe a gagné. On dirait qu’elle vient de conquérir le championnat !

Ce match aura été un succès et j’espère que les meilleurs vont continuer de compétitionner de cette façon dans les années à venir.