Par Romain Brun |

Huit ans après leur titre à Vancouver, les patineurs canadiens Tessa Virtue et Scott Moir sont redevenus champions olympiques en danse sur glace aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Pari réussi pour les Canadiens qui ont fait leur grand retour à ces jeux olympiques, après une pause de la compétition de près de deux ans. Virtue et Moir ont fini sur la plus haute marche du podium le 19 février dernier, après une lutte sans relâche contre les Français et les Américains qui ont terminé respectivement 2e et 3e. Ayant déjà remporté l’or après avoir aidé le Canada à l’emporter en patinage en équipe, le duo a décidé, lors de sa dernière danse, d’interpréter les personnages du film le « Moulin rouge » sur la musique « El Tango De Roxanne ». Cela a donné beaucoup d’émotions au public, qui n’a pas pu s’abstenir de réagir par des cris et des applaudissements.

« La foule nous a portés, a admis Scott Moir. Nous essayons habituellement de l’ignorer [pendant notre performance], mais ce soir ce n’était pas possible ».


Après plus de 20 ans de travail d’équipe, les Canadiens terminent définitivement leur carrière de la plus belle des façons. Ils deviennent à ce jour les patineurs artistiques olympiens les plus décorés de tous les temps au côté du Suédois Gillis Grafstrom, de la Norvégienne Sonja Henie et d’Irina Rodnina, championne olympique en couple pour l’Union soviétique avec deux partenaires différents.

Les danseurs sur glace canadiens ont conclu la compétition de danse avec un cumulatif de 206,07 points (83,67, un record du monde au programme court, et 122,40 points au programme libre), battant ainsi leur record personnel. C’était du même coup une revanche prise sur leurs rivaux et partenaires d’entrainement français, Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis, qui les avaient privés du titre de champion du monde en décembre dernier.

« Je pense que c’est une belle fin pour notre carrière olympique ici »,- Tessa Virtue à CBC Sports après sa victoire.

Les autres Canadiens inscrits dans la compétition étaient les duos Kaitlyn Weaver et Andrew Poje ainsi que Piper Gilles et Paul Poirier. Ils finissent aux septième et huitième rangs avec un pointage total de 181,92 et 176,91 respectivement.

Record du monde pour le couple français

Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis lors de leur programme libre — Archives, Agence France-Presse

Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis lors de leur programme libre — Archives, Agence France-Presse

Le couple français, Guillaume Cizeron et Gabriella Papadakis, a battu le record du monde au programme libre sur la sonate « Au clair de lune » de Beethoven, obtenant un pointage de 123,35.

Malchanceux lors de leur programme court alors que la robe de Papadakis s’était détachée dès les premières secondes de leur danse, les deux se sont donc bien repris et ont su charmer le public. Notons qu’ils avaient tout de même obtenu un pointage de 81,93, bon pour le deuxième rang malgré le problème technique.

Crédit photo à la une : Jonathan Hayward / AP